A la croisée des deux grandes catégories de la Déportation

Le convoi d’otages parti de Compiègne vers Auschwitz le 6 juillet 1942 occupe une place particulière dans les déportations de France (cliquer sur le texte souligné). Placé sous la bannière de la croisade hitlérienne contre le "judéo-bolchevisme" et dispositif de "la politique des otages" destinée à dissuader les résistants communistes de poursuivre leurs attaques contre des officiers et des troupes de l'armée d'occupation, il s’apparente par ses origines aux fusillades massives d'otages communistes et juifs de septembre 1941 à juillet 1943 et aux premiers convois de Juifs de France dirigés sur Auschwitz-Birkenau entre mars et juin 1942.

Sur les 1170 hommes (plus de 1100 "otages communistes" et 50 "otages juifs") qui furent immatriculés le 8 juillet 1942 à Auschwitz entre les numéros 45157 et 46326 - d'où leur nom de "45000" - seuls 119 restaient en vie au jour de la victoire sur le nazisme.

L’histoire de ce convoi atypique - dont les premières recherches furent entreprises en 1971 par Roger Arnould (résistant déporté à Buchenwald et auteur de plusieurs ouvrages édités par la FNDIRP) - a fait l'objet d'une thèse de doctorat d’Histoire soutenue par Claudine Cardon-Hamet en 1995 et de deux ouvrages : Mille otages pour Auschwitz, le convoi du 6 juillet 1942 dit des « 45000 » (éd. Graphein, Paris, 1997 et 2000, épuisé) qui publie le contenu de sa thèse avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) - et le livre grand public Triangles rouges à Auschwitz, le convoi politique du 6 juillet 1942 (éd. Autrement, collection Mémoires, Paris, 2005, mis à jour en 2015) édité avec le soutien de la Direction du Patrimoine et de l'Histoire et de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

LISTE ALPHABÉTIQUE DES DÉPORTES DU 6 JUILLET 1942




On ignore le nombre précis d'otages communistes, juifs et "asociaux" déportés le 6 juillet 1942 car la liste de départ du convoi n'a pas été retrouvée. Plusieurs rescapés ont indiqué qu'ils étaient 1175 au moment de leur départ du camp de Compiègne. 
Le 8 juillet 1942, 1170 déportés furent immatriculée le jour de leur arrivée au camp principal d'Auschwitz entre les numéros 45157 et 46326 d'où l’appellation de "45000"  qui leur furent attribués au camp - les détenus désignant par leur numéro ou par celui de leur série d'immatriculation leurs compagnons de misère - .  
Au cours du transport, trois détenus (plus un autre qui reste incertain) s’évadèrent. Selon un (seul) témoignage, une autre déportés aurait été "liquidé comme mouton" par ses camarades qui le soupçonnaient de les avoir dénoncés.   Dans sa lettre jetée depuis le wagon qui l'emportait vers Auschwitz, le 6 juillet 942, Israël Neiman avait écrit à sa femme qu’ils étaient «54 Juifs + 1120 du camp […] communistes)» (suivre le lien pour lire sa lettre publiée dans la notice biographique d' Israël Neiman).
Cependant le chiffre le plus vraisemblable est celui de 1175 détenus déportés à partir du camp de Compiègne. 
Certaines notices qui suivent sont illustrées par des photos fournies par les familles des déportés et/ou, pour près de la moitié d'entre elles,  par celle prise par l’administration du camp d'Auschwitz lors de leur enregistrement le 8 juillet 1942. 
Cachées par des détenus résistants au moment de l’évacuation du camp, 522 de ces photos ont été retrouvées après la guerre et conservées dans les archives du musée d’Auschwitz. 
Un tirage de ces photos ont été remis à André Montagne, rescapé du convoi, alors vice président de l’Amicale d’Auschwitz (France)
Les notices et photos des 45000 ont commencé d'être saisies sur ce blog à partir de novembre 2007.

A
ABADA ROGER 22/12/1920
AMAND RENE DESIRE 07/04/1906
ANDRE HENRI 13/01/1916
ARBLADE ALOYSE 18/08/1901
AUMONT Roger 13/12/1903
BARDEL ANDRE 21/10/1903
BATAILLE ROGER 16/02/1906
BEAURE ALBERT 24/11/1887
BERTRAND RAOUL 11/05/1905
BOUDEAUD FRANCOIS 17/11/1899
BOUDOU RAYMOND 15/02/1895
BRAUD ALPHONSE 24/03/1908
BUSSY RENE 13/07/1900
CASTILLE BERNARD 09/03/1922
COLLIGNON ROGER 26/08/1914
DESPLANQUES EMILE 13/01/1914
DESSAUX ANDRE 30/07/1905
DROMARD CLAUDE JOSEPH 31/10/1910
DUDAL GEORGES 11/12/1922
DUPUY MARCEL AUGUSTIN 25/04/1898
FAVRO RENE 13/06/1921
FORGET ANDRE 04/07/1893
GAUTHIER MARCEL 04/11/1897
GIRARD LOUIS 23/05/1904
GOURDON GEORGES 14/03/1899
GUILBERT MARCEL 05/12/1907
HERVE RAYMOND 22/07/1908
HUON JULES 20/01/1890
JAHAN YVES 30/12/1908
JOLY FRANCIS 07/06/1912
JONQUAIS GUSTAVE 18/11/1910
JOUVIN LOUIS 28/12/1907
KILLIAN LOUIS 24/02/1920
KRAEMER JULIUS 18/02/1897
LABUXIERE ANDRE 19/03/1922
LAMBOLEY RENE 24/05/1920
LE BIHAN FRANCOIS 11/01/1893
LECOMPTE ANDRE 20/01/1910
LEFEBVRE RENELDE 28/01/1897
LEHMANN EMILE 18/01/1895
LEPETIT ARTHUR 02/03/1907
LERMITE ANDRE 21/08/1908
LIGNEUL ROBERT 20/12/1914
MAHILLON AUGUSTIN 09/12/1902
MANCEAU RENE 30/05/1897
MARCHAND HENRI LUCIEN 22/03/1899
MARCHAND ROGER 02/10/1901
MARTI JEAN HENRI 14/09/1909
MARTY MARCEL 19/08/1901
MARY CHARLES 24/03/1911
MARY HENRI EMILE 28/08/1903
MONIOTTE JEAN 31/12/1921
MOURA ROBERT EMILE 14/11/1898
PEIFFER HENRI 01/02/1910
RAYNAUD JEAN 12/08/1906
REILLON FELIX 29/01/1890
RIGAUD RENE 27/01/1914
ROY HENRI ERNEST 13/01/1898
SALOY EMILE 08/06/1904
SCHNEIDER JOSEPH 23/04/1898
SERREAU CELESTE 09/03/1912
SOLAR RENE CONSTANT 09/01/1892
SOYEUX ROLAND 16/01/1912
VERGNE GASTON 18/04/1923
WALTER RAYMOND 07/05/1907

Aucun commentaire: