L'histoire du convoi du 6 juillet 1942, écrite en 1994 par Claudine Cardon-Hamet dans le cadre d'une thèse de doctorat, prend
le relais des premières recherches menées entre 1970 et 1986 par Roger Arnould
déporté résistant et ancien documentaliste de la Fédération Nationale des Internés Résistants et Patriotes (FNDIRP)


Les 3 évadés du transport du 6 juillet 1942



Cf Article du blog : Les wagons de la Déportation
Deux déportés du Calvados se sont évadés peu avant Metz : Jean Lebouteiller de Dives-sur-Mer et Félix Bouillon de Caen. 
Ils sont repris par deux gardes-frontière allemands. 
Renvoyés sur Paris, ils sont internés à Romainville puis à Compiègne et, enfin, libérés en janvier 1943.
Le troisième évadé, Julien Bécet (né le 25 novembre 1905 à Paris) de Paris, réussit à se glisser parmi les passagers de la gare de Metz et à échapper à la déportation.





cit de l’évasion de Félix Bouillon et de Jean Lebouteiller (paru page 57 dans "de Caen à Auschwiz" livre réalisé par les élèves et professeurs du collège Paul Verlaine d’Evrecy, ceux du lycée Malherbe de Caen et l’Association «Mémoire Vive»).

Sources

  • Témoignage de Félix Bouillon.
  • Bureau des archives des conflits contemporains (BAVCC), Ministère de la Défense, Caen (dossiers individuels consulté en 1991 et juin 1992).
  • Photo d'un wagon à bestiaux utilisé pour le transport des déportés (© FMD).

Aucun commentaire: